Langue française

  • « Tout, dans ce royaume vert incomparable, appartient au surnaturel : cette prodigieuse beauté d'une nature secrète, cette attraction irrésistible, cet arbre, ne voyez-vous pas ce qu'il a de fantastique et de mystérieux, dans sa volonté de vivre ? » Abattu par la cupidité des hommes venus s'enrichir dans la forêt amazonienne, « L'Arbre-Dieu » git depuis trente ans au milieu d'une clairière que nul n'ose plus approcher. Deux hommes vont néanmoins retourner à son chevet avant de plonger dans la selve profonde et dangereuse. L'un est jeune et ne sait rien de cet univers où l'entraîne son aîné, un chercheur persuadé qu'au plus profond de ce royaume invisible se cache une civilisation oubliée.
    Comme les autres livres de La Montagne morte de la vie, ce cycle fantastique majeur qu'il inaugure, ce roman possède sa part d'étrangeté et de beauté, captivant l'esprit du lecteur par ses descriptions d'un univers originel où l'homme n'est qu'un intrus. Mais c'est aussi un parfait roman d'aventures mettant aux prises deux explorateurs qui ont le don de se tirer des périls pour aller au bout de leur enfer, rêvant d'un paradis qui n'est peut-être que dans leur esprit.

  • Sidérante synthèse de plusieurs genres littéraires qu'il transcende, ce roman de mer, histoire de pirates au bateau encalminé en mer et du gamin, le narrateur, embarqué dans un cauchemar qui voit l'équipage ravagé par la faim et l'alcool s'entredévorer.
    Une tempête formidable va mettre fin aux tortures en engloutissant les derniers survivants projetés dans un gouffre infernal. Deux naufragés en ressortiront, le matelot et un vieux briscard qui l'a protégé. Les voilà échoués sur une rivage sans pareil, peuplé d'hommes statufiés au pied d'une montagne écrasante. Portés par un espoir infime, ils entreprennent de gravir cette masse rocheuse qui semble animée d'une vie propre. Cette ascension constituera l'acmé de ce livre qui sort du réel pour nous projeter dans un autre monde. Fascinant.

  • Deux rudes frères, au coeur du Sertao brésilien, se suivent sur leurs solides chevaux et, de loin, s'épient. Ils sont appelés à un duel à mort, sous la condition préalable qu'ils sortiront vainqueurs d'épreuves renouvelées, chaque fois plus périlleuses. À l'heure fatale, au terme d'une poursuite sans cesse retardée par la dangerosité des éléments et d'une faune menaçante, l'un des deux devra l'emporter au milieu d'une ville fantôme prête à s'embraser.
    Épique, illuminé de scènes où la nature laisse entrevoir l'infini, dans une célébration furieuse de la Vie, L'envers de l'Éperon célèbre l'exubérance du règne animal et végétal, régénéré par le feu au jour grandiose de l'Apocalypse. Ce western étouffant et fabuleux est le deuxième volume du Cycle de la Montagne morte de la vie.

empty