Marcello Quintanilha

  • écoute, jolie Marcia

    Marcello Quintanilha

    • Ca et la
    • 10 Septembre 2021

    Márcia est infirmière dans un hôpital à proximité de Rio et vit dans une favela avec son petit ami Aluisio et sa fille, Jaqueline, qu'elle a eue très jeune avec un autre homme. Jaqueline, jeune adulte frivole et grande gueule, mène la vie dure à sa mère et Aluisio et fréquente assidûment les membres de l'un des gangs du quartier, ce qui est la source de violentes altercations entre la mère et la fille.
    Le petit ami de Jaqueline en vient même à menacer Márcia à l'occasion d'un séjour à l'hôpital... La situation dégénère encore plus le jour où Jaqueline se fait arrêter par la police pour complicité de vols et recel de marchandises volées. Márcia et Aluisio, affolés, se rendent alors compte que Jaqueline est impliquée dans des affaires avec des criminels de haut vol et un groupe de policiers ripoux.
    Marcia demande alors à Aluisio de surveiller Jaqueline, mais celui-ci risque gros... Ecoute, jolie Márcia est un nouveau roman graphique trépidant, aux couleurs flamboyantes, par l'un des auteurs les plus importants de la scène brésilienne contemporaine. Marcello Quintanilha réalise un nouveau tour de force avec ce récit très construit où les relations entre chacun des protagonistes se dévoilent au fur et à mesure dans un suspense mené de main de maître.

  • Tungstène

    Marcello Quintanilha

    • Ca et la
    • 20 Août 2015

    Salvador de Bahia, Brésil, de nos jours. Les chemins de quatre habitants de la ville vont se croiser au pied du Fort de Notre-Dame de Monte Serrat, à l'occasion d'un fait divers. Cajù, un dealer à la petite semaine en galère, M. Ney, militaire à la retraite complètement névrosé et Richard, policier réputé mais mari exécrable en passe de se faire quitter par sa femme Keira, se retrouvent tous impliqués dans un incident d'apparence anodine qui va rapidement dégénérer en une situation dramatique.

  • Les lumières de Niteròi

    Marcello Quintanilha

    • Ca et la
    • 9 Novembre 2018

    Brésil, années 1950, dans la Baie de Guanabara (état de Rio de Janeiro). Au bord de la plage, Hélcio - un jeune défenseur prometteur de l'équipe de football du Canto do Rio de Niterói, et Noël, l'un de ses plus fidèles amis, vendeur dans une échoppe de boissons et atteint d'une impressionnante malformation physique - aperçoivent au loin quelqu'un en train de pêcher à la dynamite. Ils partent en barque dans l'intention de récupérer une partie des poissons morts pour les revendre sur l'île de Paquetá, située non loin de là. L'expédition va se transformer en dangereux périple et les deux larrons se retrouveront embarqués dans une aventure qui va mettre leur amitié à rude épreuve. Après avoir tenté sans succès de revendre une partie de leur butin à des naturistes, les deux compères devront affronter une énorme tempête, alors que Hélcio est attendu à Niterói le soir même par toute son équipe pour la préparation d'un match important qu'ils doivent jouer le lendemain. Librement inspiré de la vie du père de Marcelo Quintanilha, Hélcio Carneiro Quintanilha, Les Lumières de Niterói est une nouvelle démonstration de la virtuosité de Quintanilha devenu en quelques années l'un des principaux auteurs de la bande dessinée brésilienne. Prenant de bout en bout, le récit entraîne le lecteur dans un suspense haletant mais est avant tout une formidable histoire d'amitié.

  • Talc de verre

    Marcello Quintanilha

    • Ca et la
    • 19 Août 2016

    Rosangela souffre du syndrome de la femme parfaite. Cette habitante de Niteroi (État de Rio de Janeiro) est une dentiste reconnue, elle a son propre cabinet. Son mari, un cardiologue à succès, a bon caractère et est très amoureux d'elle. Ses enfants préadolescents étudient dans des écoles privées et sont de véritables petites merveilles. Elle a une belle voiture neuve et son compte bancaire est bien rempli...
    Le seul problème, c'est cette cousine aux magnifiques cheveux blonds. Cette cousine qui, en dépit d'être pauvre, de s'être fait plaquer par son mari et de vivre chez ses parents dans une banlieue sordide, fait face à ses problèmes avec une tranquillité d'esprit désarmante. Et surtout avec ce sourire toujours éclatant qui, aux yeux de Rosangela, semble refléter les feux de l'enfer. Obnubilée par cette cousine qui sourit sans arrêt à la vie, Rosangela remet tout en cause, quitte mari et enfants et tombe dans une spirale autodestructrice qui finira tragiquement.

    Après le brillant Tungstène, primé à Angoulême en 2016, Marcello Quintanilha revient avec un suspense psychologique virtuose, le portrait au scalpel d'une femme envieuse qui perd complètement pied.

  • L'Athénée

    Marcello Quintanilha

    • Ca et la
    • 13 Octobre 2017

    Rio, années 1870.
    Le jeune Sergio, âgé de 11 ans, entre au prestigieux pensionnat l'Athénée, réservé à la fine fleur de l'aristocratie et de la bourgeoisie brésilienne. Le pensionnat est dirigé d'une main de fer par son directeur, Aristarco, qui mélange un certain paternalisme avec l'humiliation en public des élèves aux mauvais résultats. Sergio se retrouve plongé dans cet univers violent dont il ne maîtrise pas encore les codes, où les enfants ont le choix entre devenir victimes ou tortionnaires. Au cours des deux années qu'il passera à l'Athénée, Sergio va se lier d'amitiés parfois troubles avec certains pensionnaires mais il va aussi se faire de dangereux ennemis, dans ce monde clos où les femmes sont presque absentes à l'exception de Dona Ema, la femme du Directeur, dont Sergio va s'amouracher. Roman d'apprentissage par excellence, en partie autobiographique, L'Athénée est adapté d'un ouvrage écrit par Raul Pompeia en 1888 considéré comme un classique de la littérature brésilienne. Brillamment adapté par Marcello Quintanilha, dont le dynamisme du découpage est à l'aune du comportement violent des enfants et des enseignants et avec une attention portée aux détails visuels qui donne vie aux nombreuses descriptions du roman d'origine, L'Athénée permettra à de nombreux lecteurs français de découvrir l'oeuvre singulière de Raul Pompeia.

  • Mes chers samedis

    Marcello Quintanilha

    • Ca et la
    • 12 Mars 2015

    Publié en 2011 au Brésil, Mes Chers Samedis est le premier recueil d'histoires courtes de Marcello Quintanilha, auteur et illustrateur brésilien très actif depuis ses débuts en 1988, notamment pour la presse brésilienne. Il y brosse le portrait de personnages issus des classes populaires brésiliennes, à travers quatre nouvelles étalées entre le début des années 1950 et la fin des années 1970. Au fil des histoires, il met en scène un amateur de football superstitieux habitant un bidonville de Rio et qui établit un rite pour faire gagner systématiquement son équipe favorite, un manutentionnaire travaillant dans un marché de fruits, mais déséquilibré mental et menacé de licenciement, un pêcheur du Nordeste s'improvisant professeur d'histoire pour les beaux yeux d'une jeune femme et enfin un employé de cirque dans la région de São Paulo qui se retrouve dans une très mauvaise posture suite à ses fanfaronnades.
    Marcello Quintanilha s'inspire de la commedia dell'arte et des tragi-comédies italiennes des années 1960, et retrouve la verve de ces films aux personnages hauts en couleurs, rehaussée par des dessins aux couleurs flamboyantes. Il a reçu de nombreux prix notamment à la Biennale internationale de bande dessinée de Rio de Janeiro en 1991 et 1993. Son recueil Mes chers samedis lui a permis de remporter le prix du meilleur dessinateur HQ Mix en 1999.

  • Ce Tome 9 de l'Intégrale rassemble trois albums très centrés sur les personnages de la série mythique, à commencer par Michel Vaillant, qui célèbre son mariage ! Mais, après un petit détour en Afrique qui voit Michel s'essayer au rallye, au Kenya, notre pilote vedette se brise la main. Son ami Steve Warson se fait fort de trouver un remplaçant, mais l'annonce de ce dernier surprend tout le monde ! Comme si on pouvait remplacer le plus célèbre pilote automobile de la BD...

  • Oxford n'accepte toujours pas les aléas de son âge avancé et est bien décidé à en découdre avec tous ceux qui voudraient l'empêcher de continuer à exercer son métier de détective privé. et de tirer peut-être enfin les dernières balles de son chargeur !

  • Oxford : détective privé septuagénaire, caractériel et aux idées fixes.
    Pour tous ses proches, il aurait dû se retirer de la profession depuis longtemps ! Parce qu'il perd un peu la mémoire... Parce qu'il a mal aux jambes... Parce qu'il est vieux ! Mais Oxford ne lâche pas. Il tient une affaire et il va enquêter. Comme au bon vieux temps... Le problème, c'est qu'il ne reste que sept balles dans le chargeur de son arme. Et il n'a pas le droit d'en rajouter une. Jamais.

  • Entre souvenirs et revenants, Oxford aura-t-il le temps de vider son chargeur oe
    Sur le lit de mort de son épouse, le vieil Oxford lui a promis de mettre un terme à sa carrière de détective lorsqu'il aurait vidé son dernier chargeur. 7 balles pour se sentir vivant une dernière fois... Mais la quête personnelle du septuagénaire connaît un arrêt impromptu lorsque la justice se met en tête de lui confisquer son arme.
    En attendant que son avocat Bob Klam lui permette de récupérer son précieux pistolet, Oxford prend quelques vacances en Floride, chez son vieil ami Lou Bronx. Il y comprendra que le passé meurt souvent plus vite qu'on ne le croyait. A moins que sa petite-fille Anna ne déterre quelques fantômes...


  • Les rebondissements de la vie d'Oxford ont de quoi rendre cardiaque n'importe quel homme. Alors si, en plus, il est septuagénaire... Tout juste relaxé par le tribunal qui lui permet de récupérer son précieux revolver, il a la désagréable surprise d'apprendre qu'il y manque une balle. Ensuite, c'est son corps qui le rattrape, lui rappelant son âge au plus mauvais moment. Mais des jours meilleurs se profilent : la police de Miami a de nouvelles informations sur la mort de son vieil ami, Lou Bronx...

empty