Dargaud Zephyr

  • La Suisse dans les années 1960 : un des points les plus chauds de la guerre froide. Sur ce territoire neutre s'affrontent l'Occident et le bloc de l'Est par espions interposés. D'une soirée à l'opéra de Zurich à une course poursuite haletante en avion au-dessus des Alpes, Tanguy et Laverdure mettent tout en oeuvre pour déjouer le complot d'un maître espion. Patrice Buendia concocte un scénario que n'aurait pas renié Jean-Michel Charlier, entre Hitchcock et John Le Carré, tandis que Matthieu Durand signe des planches virtuoses dignes du grand Albert Uderzo.

  • Alors qu'un avion d'ancienne génération s'écrase pour des raisons tenues secrètes, la question du renouvellement du parc d'avions de chasse en Suisse se pose assez brutalement. L'achat prévu d'une flotte de Mirage III se révèle beaucoup plus coûteux que prévu...

    Tanguy et Laverdure sont donc envoyés en terre helvète pour livrer un Mirage biplace destiné à la formation. Le but avoué est également de mettre en valeur les qualités de la machine. Le problème, c'est qu'en pleine Guerre froide, la Suisse n'est pas préoccupée que de questions technologiques. Le pays, au centre de l'Europe, est un nid d'espions aux objectifs aussi troubles que leurs méthodes...

  • Quatre pilotes étrangers (l'américain Lewis Stinton, l'italien Cristobaldo Ruggieri, l'allemand Ernst Lübbe et le sud-africain Piet Jorgens) sont accueillis par Tanguy et Laverdure à Istres pour tester le Mirage F1 afin de le recommander aux armées de l'air de leurs pays respectifs.
    Dès le premier vol, celui de Lübbe, le F1 se révèle peu sûr puisque le pilote allemand perd le contrôle de l'avion et ne doit son salut qu'à l'aide de Tanguy.
    Quelques jours plus tard, c'est au tour de Stinton de piloter le F1 et de se retrouver près de la catastrophe alors qu'un des trains ne veut pas sortir au moment de l'atterrissage.
    Pour Tanguy, autant d'incidents ne peuvent être le fait du hasard. Il sait aussi que cela ne peut être un problème de conception de l'avion. Il décide donc, aidé d'un chef mécanicien et d'un ingénieur, de mener son enquête sur les raisons de ces pannes en série...
    Malgré ces inquiétudes, Laverdure est sur un petit nuage. Il est amoureux (une fois de plus !) d'une riche héritière, Cloryse. Tanguy ne partage pas son euphorie parce que la belle (qui se révélera être plutôt replète) veut mettre fin à la carrière de pilote de Laverdure...

  • Alors qu'un nouvel incident technique vient d'avoir des conséquences tragiques, Tanguy et Laverdure n'ont plus de doutes : ces pannes à répétitions résultent de sabotages ! Pris entre la nécessité de poursuivre les essais du Mirage F1, l'obligation d'assurer la sécurité des hommes et du matériel et la volonté de confondre le saboteur, nos deux héros doivent la jouer fine, tant en terme d'enquête que de pilotage !

    Suite et fin de l'adaptation du roman de Jean-Michel Charlier par Matthieu Durand au dessin et Patrice Buendia au scénario. Lauréate des prix de la meilleure BD de l'année au festival de la BD aéronautique d'Evreux et du meilleur scénario à la Bulle d'Or de Brignais, cette nouvelle série a su séduire les critiques et ravir les lecteurs.

  • T1 : MENACE SUR MIRAGE F1.
    Quatre pilotes étrangers (l'américain Lewis Stinton, l'italien Cristobaldo Ruggieri, l'allemand Ernst Lübbe et le sud-africain Piet Jorgens) sont accueillis par Tanguy et Laverdure à Istres pour tester le Mirage F1 afin de le recommander aux armées de l'air de leurs pays respectifs.
    Dès le premier vol, celui de Lübbe, le F1 se révèle peu sûr puisque le pilote allemand perd le contrôle de l'avion et ne doit son salut qu'à l'aide de Tanguy...
    T2 : L'AVION QUI TUAIT SES PILOTES.
    Alors qu'un nouvel incident technique vient d'avoir des conséquences tragiques, Tanguy et Laverdure n'ont plus de doutes : ces pannes à répétitions résultent de sabotages !
    Pris entre la nécessité de poursuivre les essais du Mirage F1, l'obligation d'assurer la sécurité des hommes et du matériel et la volonté de confondre le saboteur, nos deux héros doivent la jouer fine, tant en terme d'enquête que de pilotage !

    Adaptation du roman de Jean-Michel Charlier par Matthieu Durand au dessin et Patrice Buendia au scénario. Lauréate des prix de la meilleure BD de l'année au festival de la BD aéronautique d'Evreux et du meilleur scénario à la Bulle d'Or de Brignais, cette nouvelle série a su séduire les critiques et ravir les lecteurs.

empty