• Dans Le Grand Horloger, publié en 1946 et traduit en français un an plus tard par Boris Vian, Kenneth Fearing enclenche brillamment les rouages narratifs d'une mécanique originale : l'enquêteur et le mystérieux témoin d'un crime sont en réalité la même personne. Ce chef d'oeuvre du thriller américain a été adapté à deux reprises au cinéma, en 1948 (The Big Clock, film américain réalisé par John Farrow) et 1987 (No Way out, film également américain, réalisé par Roger Donaldson).

empty