• « Le temps ne va pas dans une direction donnée. Il s'accumule, c'est tout - dans le corps, dans le monde -, comme le bois. Couche après couche. Claire, puis sombre. Chacune reposant sur la précédente, impossible sans celle d'avant. Chaque triomphe, chaque désastre inscrit pour toujours dans sa structure. ».
    D'un futur proche aux années 1930, Michael Christie bâtit, à la manière d'un architecte, la généalogie d'une famille au destin assombri par les secrets et intimement lié à celui des forêts.
    20382038. Les vagues épidémiques du Grand Dépérissement ont décimé tous les arbres et transformé la planète en désert de poussière. L'un des derniers refuges est une île boisée au large de la Colombie-Britannique, qui accueille des touristes fortunés venus admirer l'ultime forêt primaire. Jacinda y travaille comme de guide, sans véritable espoir d'un avenir meilleur. Jusqu'au jour où un ami lui apprend qu'elle serait la descendante de Harris Greenwood, un magnat du bois à la réputation sulfureuse. Commence alors un récit foisonnant et protéiforme dont les ramifications insoupçonnées font écho aux événements, aux drames et aux bouleversements qui ont façonné notre monde. Que nous restera-t-il lorsque le dernier arbre aura été abattu ?
    Fresque familiale, roman social et écologique, ce livre aussi impressionnant qu'original fait de son auteur l'un des écrivains canadiens les plus talentueux de sa génération.

  • Neuf nouvelles liées les unes aux autres, à la manière d'un roman, qui mettent en scène à Vancouver des personnages extrêmement différents : un banquier, une femme seule, un jeune SDF, un voleur de voitures, un homme interné dans un asile psychiatrique ou encore un designer de sites web.
    Chacun est en quête de quelque chose : l'amour, le pardon, un endroit à soi, un but dans l'existence, la réconciliation avec un être cher.
    Tour à tour drôle, émouvant ou tragique, Michael Christie saisit l'essence de la condition humaine. Extrêmement contemporain, il se distingue autant par le regard qu'il porte sur le monde dans lequel nous vivons que par son extrême habileté narrative.

  • Anglais If I fall, I die

    Michael Christie

    A heartfelt and wondrous debut lauded by Philipp Meyer ( New York Times bestselling author of The Son ) as "astonishing", introducing a supremely gifted and exciting new voice in fiction. Will has never been to the outside, at least not since he can remember. And he has certainly never got to know anyone other than his mother, a fiercely loving yet wildly eccentric agoraphobe who drowns in panic at the thought of opening the front door. Their little world comprises only the rooms in their home, each named for various exotic locales and filled with Will''s art projects. But soon the confines of his world close in on him. Despite his mother''s protests, Will ventures outside clad in a protective helmet and braces himself for danger. He eventually meets and befriends Jonah, a quiet boy who introduces him to skateboarding. Will welcomes his new world with enthusiasm, his fears fading and his body hardening with each new bump, scrape and fall. But life quickly gets complicated. When a local boy goes missing, Will and Jonah want to uncover what happened. They embark on an extraordinary adventure that pulls Will far from the confines of his closed-off world and into the throes of early adulthood and the dangers that everyday life offers. If I Fall, If I Die is a remarkable debut full of dazzling prose and unforgettable characters, as well as a poignant and heartfelt depiction of coming of age.

empty