La reconnaissance ; histoire européenne d'une idée La reconnaissance ; histoire européenne d'une idée
La reconnaissance ; histoire européenne d'une idée La reconnaissance ; histoire européenne d'une idée

La reconnaissance ; histoire européenne d'une idée (traduction conjointe Julia Christ)

Traduction PIERRE RUSCH  - Langue d'origine : ALLEMAND

À propos

Il importe pour notre culture démocratique d'éclairer les origines historiques et l'évolution des idées ou des concepts qui ont durablement marqué notre mode de coexistence sociale et politique jusqu'à aujourd'hui. Afin d'établir pourquoi nous sommes devenus ce que nous sommes, et quelles exigences normatives sont associées à une telle vision partagée de nous-mêmes. Le concept de « reconnaissance » est essentiel à notre identité politico-culturelle : il recouvre des exigences aussi diverses que celles de se respecter mutuellement comme membres égaux d'une communauté de coopération, de garantir une reconnaissance inconditionnelle à la singularité de l'autre ou d'adresser des témoignages de considération aux minorités culturelles dans le cadre d'une « politique de la reconnaissance ».Dans ce parcours, Axel Honneth révèle l'influence qu'ont exercée les conditions socioculturelles des différents pays, à commencer par la France, l'Angleterre et l'Allemagne, sur la coloration particulière qu'y a prise l'idée de reconnaissance. Face aux multiples significations qu'a revêtues dans les Temps modernes l'idée selon laquelle nous sommes toujours déjà rattachés les uns aux autres par des relations de reconnaissance, il déploie l'hypothèse que les écarts entre ces significations tiennent aux caractéristiques nationales du contexte dans lequel elles sont respectivement apparues.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique dans le monde > Europe

  • EAN

    9782072834431

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    214 Pages

  • Longueur

    20.3 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    276 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Axel Honneth

Né en 1949, Axel Honneth est philosophe et sociologue, professeur à la Johann Wolfgang Goethe Universität de Francfort, où il a succédé à Jürgen Habermas, et directeur de l'Institut für Sozialforschung. Il est l'auteur de nombreux ouvrages de philosophie sociale, dont La Lutte pour la reconnaissance (Cerf, 2000), La Société du mépris (La Découverte, 2006), La Réification (Gallimard, 2007), Les Pathologies de la liberté (La Découverte, 2008) ou encore Un monde de déchirements (La Découverte, 2013).

empty