À propos

Ma famille maternelle a quitté la Roumanie communiste en 1961. On pourrait la dire «immigrée» ou «réfugiée». Mais ce serait ignorer la vérité sur son départ d'un pays dont nul n'était censé pouvoir s'échapper. Ma mère, ma tante, mes grands-parents et mon arrière-grand-mère ont été «exportés». Tels des marchandises, ils ont été évalués, monnayés, vendus à l'étranger.Comment, en plein coeur de l'Europe, des êtres humains ont-ils pu faire l'objet d'un tel trafic? Les archives des services secrets roumains révèlent l'innommable:la situation de ceux que le régime communiste ne nommait pas et que, dans ma famille, on ne nommait plus, les juifs.Moi qui suis née en France, j'ai voulu retourner de l'autre côté du rideau de fer. Comprendre qui nous étions, reconstituer les souvenirs d'une dynastie prestigieuse, la féroce déchéance de membres influents du Parti, le rôle d'un obscur passeur, les brûlures d'un exil forcé. Combler les blancs laissés par mes grands-parents et par un pays tout entier face à son passé.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société > Migrations / Immigration / Intégration

  • EAN

    9782080283207

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    288 Pages

  • Longueur

    20.9 cm

  • Largeur

    13.8 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    288 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Sonia Devillers

Journaliste, Sonia Devillers est spécialisée dans la culture, l'économie et les médias. Elle a travaillé au Figaro avant de rejoindre France Inter où elle présente L'Edito M (dans le 7/9) et L'Instant M. Elle signe ici son premier livre.

empty