La mort viennoise

À propos

Vienne, an 1679 : Johannes, le jeune fils du prince Balthazar, étouffe sous les ors du palais paternel. Eléonore, sa mère, s'étiole dans la mélancolie. Seul Balthazar, aristocrate fat et plein de lui-même, trouve que le monde tourne rond.

Quand, sans crier gare, la peste entre dans la ville, Balthazar déserte son palais pour fuir le désastre.

Mère et fils sont alors lâchés dans l'enfer d'une Vienne pestilente, dépeuplée de sa cour, grouillant d'un petit peuple grotesque et sublime, qui contredit les conventions de leur caste. Au contact d'une force neuve, transgressive, chacun de son côté va découvrir les vertiges de l'amour et de l'insoumission.

Plongée vertigineuse dans une Vienne baroque et fantasque, porté par une puissance d'évocation rare, ce roman, récompensé par le prix des libraires, est un des grands succès de Christiane Singer. Dans une langue somptueuse, elle y aborde des thèmes brûlants et reconstitue une époque de manière magistrale.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782226473332

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    240 Pages

  • Longueur

    20.6 cm

  • Largeur

    13.9 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

  • Poids

    308 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Christiane Singer

Essayiste et romancière d'origine marseillaise, conférencière, professeure de littérature française et thérapeute, Christiane Singer est l'auteure de plusieurs
livres qui vont droit au coeur. Elle traite de l'engagement, l'attachement, la perte, la souffrance, la vie et la mort avec délicatesse, promesse et lucidité.

empty