Voyage au Molise (présenté par Jean-Pierre Pisetta)

Traduction JEAN-PIERRE PISETTA  - Langue d'origine : ITALIEN

À propos

Voyage au Molise recueille onze articles publiés par Francesco Jovine entre 1942 et 1950 dans le quotidien Il Giornale d'Italia (publiés posthumes en 2001), traduits ici en français pour la première fois. Issu d'un milieu paysan, formé au marxisme, Jovine porte un regard engagé et amoureux sur la terre de ses origines. La traversée de cette mémoire d'une terre ancienne et taciturne permet de comprendre le Molise d'aujourd'hui, et de découvrir l'auteur qui en a parlé de la manière la plus subtile et juste.
La région du Molise était et demeure méconnue, même en Italie. Terre ancienne et pauvre, dont les enjeux historiques, économiques et sociaux sont paradigmatiques de ce qu'on a appelé la « question méridionale ». Jovine lui rend hommage avec un regard acéré et passionné. Il s'agit moins d'un guide de voyage que d'une réflexion sur la terre natale (sur laquelle l'écrivain revient alors qu'il vivait à Rome depuis de nombreuses années), sur ses coutumes, ses habitants, leurs mentalités et comportements. Sous-développement, brigandage, luttes acharnées des paysans pour la terre, déracinement et malaise du petit bourgeois venu à la ville, rapport de l'intellectuel avec le milieu dont il est issu, voilà les interrogations qui ne cessent d'inspirer Jovine.
L'auteur donne une image complexe de la réalité méconnue du Molise, marquée par le fascisme et sa chute, par les changements économiques et culturels de l'après-guerre, par les troubles qui traversent le sud de l'Italie, dont le pays tout entier porte encore aujourd'hui l'héritage.



Rayons : Littérature générale > Récit > Récit de voyage

  • EAN

    9782370841117

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    18.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    0.8 cm

  • Poids

    144 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Francesco Jovine

  • Naissance : 1-1-1902
  • Décès :1-1-1950 (Mort il y a 72 ans à l'âge de 48 ans)

Francesco Joviene, écrivain, journaliste, essayiste, il est surtout connu pour ses romans, ainsi que pour une fidélité continuellement affirmée à son métier d'instituteur et par la correspondance exemplaire entre sa vie et son œuvre.
Résistant pendant la guerre, il collabore à différents journaux après la Libération et adhère en 1948 au Parti communiste italien. Il meurt en 1950, à quarante-huit ans, d'une crisecardiaque. Auteur inconnu en France,
Francesco Jovine occupe une place à part dans littérature italienne du vingtième siècle. Il fait partie de ceux qui, à l'instar de Ignazio Silone, Carlo Levi et Leonardo Sciascia, ont su donner une existence littéraire au sud de l'Italie, sortant de la périphérie à laquelle elles avaient été historiquement reléguées les questions politiques qu'il pose.
De Francesco Jovine ont été traduits en français : Les terres du Saint-Sacrement (Prix Viareggio en 1950;Hachette, 1953), Signora Ava (Fayard, 1992) et La maison des troisveuves (Fayard, 1994).

empty